C h i f f r e s d u v i n B i o

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie des filières bio les plus dynamiques avec une croissance de 22% des surfaces cultivées en bio par rapport à 2019.

Les 7 chiffres sur le vin bio

17% des vignes françaises sont cultivées en bio en 2020, qu’elles soient certifiées ou en conversion. Le vignoble bio atteint 137 442 hectares. « La vigne se démarque au sein des productions bio, avec une croissance remarquable de +22 % en 2020 », note l’Agence bio. L’agence souligne aussi que la croissance s’observe dans des vignobles «  où le bio était encore peu présent tels que la Champagne, la Bourgogne et l’Alsace ». La viticulture se situe donc très au dessus de la moyenne toutes productions bio confondues qui est de 9,5%.

9 784 exploitations cultivent des vignes en bio en 2020 soit une progression de 21% par rapport à 2019. C’est le plus fort taux de progression d’exploitations cultivant en bio, avec les oléagineux (+21%), les surfaces et cultures fourragères (+18%) et les fruits à coques (+17%).  

1,1 milliard d’euros, c’est le chiffre d’affaires des vins bio en 2020, soit une progression de 13% par rapport à 2019, proche de la progression moyenne de l’ensemble des achats de produits bio par les ménages (+12%). La bière, cidres et autres alcools bio atteignent, eux, 75 millions d’euros avec une très forte dynamique (+34%) due à la bière. « Une dynamique déjà enclenchée l’année précédente », note l’Agence Bio. Autre gagnant de cette année Covid, les surgelés bio (+29%).

45% du chiffre d’affaires des vins bio est réalisé en vente directe. La puissance de la vente directe reste une spécificité du vin bio par rapport aux autres filières bio. Les cavistes, épiceries fines (artisans-commerces) semblent avoir profité du contexte Covid avec une part de 23%. Ils devancent la grande distribution à 21%. Les distributeurs spécialisés bio totalisent 10%.

9 % des produits bio achetés par les ménages sont des boissons alcoolisées. La part est stable par rapport à 2019.

99% des vins bio et autres boissons alcoolisées achetés par les ménages (en valeur) sont produits en France, selon les données de l’Agence bio. Un pourcentage d’autosuffisance que ce secteur partage avec les œufs et les produits laitiers. Il est de 78% pour les légumes et 40% pour l’épicerie et les boissons non alcoolisées.

L’attrait du bio à l’export se confirme. Plus de la moitié des 887 millions d’euros de produits bio exportés en 2020 est totalisé par les ventes de vin. Au total, les exportations de produits bio ont progressé de 7,5% par rapport à 2019.